CUBA : 50 ANS DE RESISTANCE


Janvier 1959, les guérilleros cubains entraient à la Havane après la fuite sans gloire du dictateur Batista. Fidel Castro, Camilo Cienfuegos, Che Guevara, etc. remplis des idées de José Marti, " l'apôtre de l'indépendance ", mais aussi déjà de Max et J.A. Mella entamaient, avec l'armée rebelle comme colonne vertébrale une révolution anti-impérialiste qui rapidement, par sa dynamique propre comme sous les coups de boutoir de l'impérialisme U.S,  allait se muer en une révolution socialiste appuyée sur les masses ouvrières et paysannes d'un pays dominé et exploité.
Une réforme agraire radicale (mais menée sans les horreurs de la collectivisation stalinienne), une mobilisation soutenue des masses, le soutien de l'URSS ont permis à la jeune révolution d'obtenir rapidement des succès impressionnants en matière d'éducation, de santé et d'organisation du peuple.
Fidel Castro et le Che n'ont pas tergiversé dans la transition anti capitaliste de la révolution ni dans son prolongement internationaliste résolu.
Créateurs de l'OLAS (organisation latino-américaine de solidarité) puis de la Tricontinentale, ils ont défié l'impérialisme US sans se soumettre au statu quo défendue dans les faits par la bureaucratie soviétique.
Cette orientation radicale à porté à la jeunesse contestataire du monde un souffle et un enthousiasme puissants.
Le GRS n'a jamais cessé de dire la dette de tous les authentiques progressistes antillais à cette révolution, même la dette de ceux qui pendant longtemps ne l'ont pas reconnue.
Des centaines de milliers de Cubains sont allés se battre contre les mercenaires du régime d'Apartheid Sud africain, contre les assassins de Lumumba, contre les dictateurs pro-yankee d'Amérique du Sud ou d'Amérique centrale.
Mais Cuba a surtout apporté, comme disant le Che, " ce qui émane de son exemple ", c'est à dire la leçon que l'impérialisme n'est pas invincible, que le " fatalisme géographique " n'existe pas, que pour changer la société il faut s'attaquer aux structures néocoloniales et capitalistes.
C'est pour tout cela que nous avons toujours soutenu la révolution cubaine.
Nos divergences avec le P.C Cubain se sont surtout exprimé lorsque le poids du modèle " soviétique " a accru son impact sur le fonctionnement des institutions politiques cubaines surtout après l'échec du Che en Bolivie et la désorganisation liée à la " campagne des 10 millions " (effort gigantesque mais erroné pour produire 10 millions de tonnes de sucre comme moyen pour faire un pas hors du sous-développement).
Cette influence s'est traduite par la fin de l'atmosphère pluraliste des premières années, par le soutien du P.C Cubain à l'invasion de la Tchécoslovaquie par l'URSS, par la crispation du discours castriste sur le parti unique, la presse unique, etc.
Nous avons vécu douloureusement la dramatique période de l'exécution d'Ochoa, de De la Guardia, etc en 1990.
Notre conviction profonde se résume ainsi : la résistance victorieuse du Cuba à l'embargo, aux agressions terroristes, à l'hostilité acharnée de l'impérialisme, à la situation née de l'effondrement du camp " socialiste " ne sont  pas le fruit des exécutions, de la peine de mort, du parti unique mais le résultat des acquis de la révolution, de la fidélité aux idéaux de l'émancipation humaine, de l'internationalisme de Cuba.
Cette résistance extraordinaire a donné aux dirigeants cubains et d'abord à Fidel Castro une popularité très profonde en Amérique du Sud et au dela, en particulier dans le tiers monde. La solidarité de Cuba, en particulier dans le domaine de la santé avec les pauvres du monde(voir RS de septembre 2008) peut faire grincer les dents à quelques petits bourgeois sans grand problème en matière de santé et d'éducation. Elle est reçue comme une bénédiction par les centaines de milliers de déshérités qui en ont bénéficié et qui en bénéficie dans le monde entier.
Aucun Etat bourgeois ne pratique une telle générosité, nulle part sur toute la planète.
Cet internationalisme cubain est un des éléments clés pour la résistance du Venezuela, de la Bolivie, de l'Equateur et pour la (très) relative indépendance du Brésil, de l'Argentine, de l'Uruguay.
En retour, l'aide du Venezuela est une bouffée d'oxygène pour Cuba. Cela devrait aider Cuba à résoudre les graves problèmes de la vie quotidienne qui subsistent et à mettre à l'ordre du jour une démocratie socialiste qui reste le meilleur remède contre la bureaucratisation, la corruption, le maintien ou le développement des inégalités. Fidel Castro lui-même a critiqué les inégalités, affirmant que la révolution peut être détruite de l'intérieur par l'inégalité, la bureaucratie, la corruption.
Il est clair que nous ne pouvons accorder aucun crédit aux gouvernements US lorsqu'ils montrent des " exigences " à l'égard de Cuba concernant la démocratie. Ces gouvernements sont les premiers responsables des atteintes à la démocratie à Cuba par leur blocus et leurs agressions répétées. Un cerveau qui fonctionne avec un revolver sur la tempe ne dispose pas de la liberté de réfléchir dans la sérénité.
Mais il est certain que sans un libre débat dans la société, il sera difficile de développer une conscience critique en particulier dans la jeunesse et de contrer les partisans d'un retour du capitalisme, même sous la version chinoise actuelle.
50 ans après, notre solidarité avec l'Etat ouvrier cubain demeure, aussi forte que notre désir d'y voir triompher une véritable démocratie socialiste.


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

1. bell and ross replica watches (site web) 13/03/2012

This is such a great resource replica breitling as you share so much useful information. I am fond of seeing web sites that realize the benefit of supplying a quality learning resource for free. Many thanks for this wonderful source of information iwc replica!

2. totaphypoca (site web) 22/10/2012

tutd <a href=http://abrcromsxfithmagasinns.webnode.fr/>abercrombie france</a> dhiwx <a href=http://poloralphxlaurenmagasinns.webnode.fr/>polo ralph lauren pas cher</a> wboxl http://chaussuresloubutinnmagasinn.webnode.fr/ p g e sl

3. detessese (site web) 06/11/2012

uewqg iveoh gbzbe <a href="http://www.fricchaussuresjordnnpascher.info/">air jordan</a> nvyxcp CUBA : 50 ANS DE RESISTANCE - REVOLUTION SOCIALISTE ANTILLES ryaikaf <a href="http://www.frczmonclairsmagasinn.info/">moncler pas cher</a> zjbwjox hjdfu

4. Phedsnins (site web) 06/11/2012

CUBA : 50 ANS DE RESISTANCE - REVOLUTION SOCIALISTE ANTILLES uyhkwv pgpinrs qfjmgn <a href="http://www.framabercromfitchmagsinn.info/">abercrombie france</a> ovshv zjqihvbq <a href="http://www.achatxsaclongchamppascher.info/">sac longchamp</a> scsmgyi orxlb

5. fackaffomehah (site web) 07/11/2012

gnuctx igugoai <a href="http://www.frczmonclairsmagasinn.info/">http://www.frczmonclairsmagasinn.info/</a> zpuvpcoq <a href="http://www.framabercromfitchmagsinn.info/">abercrombie</a> qfuorhq eumde cxcagky qwxk CUBA : 50 ANS DE RESISTANCE - REVOLUTION SOCIALISTE ANTILLES adlduxa

6. guinkiquize (site web) 07/11/2012

jfrorc dqoidb <a href="http://www.frmdoudounesmagasinn.info/#9726">moncler pas cher</a> mqoyfnft <a href="http://www.itzpiuminimoncleroutlet.info/">piumini moncler</a> zgcnkab yyoenna ifphl CUBA : 50 ANS DE RESISTANCE - REVOLUTION SOCIALISTE ANTILLES yhdffig

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau